Une trop bruyante solitude 

 

Une trop bruyante solitude est un projet musical interdisciplinaire conçu par le compositeur et vidéaste Pierre Michaud. 

Particulièrement intéressé par les bouleversements mis en exergue pendant la pandémie du Covid-19, il abord dans cette oeuvre des concepts tels que : la fragilité, la solitude, le privé, le public, les intérieurs. Au-delà d’un simple étalage de concepts, il y a surtout une quête de sens : le désir de trouver à la fois les incarnations singulières et plurielles de ces concepts chez les interprètes participants, d’essayer de découvrir ce qui nous relie, ce qui nous rallie, malgré la perte de repères

De l’abondance au vide - Du matériel à l’immatériel - Du collectif à l’individu.

Installation audiovisuelle 6 canaux multimodale créée en mode "distanciation physique extrême", Une trop bruyante solitude souhaite proposer un rituel de rapprochement avec les musicien·ne·s, le public et avec les espaces publics. 

D’une durée de 15 min, ce projet est divisé en trois sections :

  1. À quelle fréquence résonne le monde – canon de 7.5 milliards de voix.
  2. 6 portraits
  3. Coda

Tout le matériel enregistré a été conçu et réalisé à distance avec les moyens disponibles durant la pandémie. 

« Une trop bruyante solitude » est très librement inspiré du titre du roman éponyme de Bohumil Hrabal.

Composition musicale
Pierre Michaud

Réalisation 
Pierre Michaud

Production
Ars Nova

Coproduction
Université de Montréal

distribution

  • Ida Toninato, saxophone
  • Isabelle Cornélis, percussion
  • Catherine Jacquet et Marie Charvet, violons
  • Alain Trésallet, alto
  • Isabelle Veyrier, violoncelle

Projet en cours…

installation prévue pour septembre 2021

Pas de date disponible pour l'instant

partenaires